propriétaire maison

Peut-on devenir propriétaire à 20 ans ?

Il n’est pas nécessaire d’être mature pour comprendre l’intérêt d’être propriétaire. La location, certes pratique, suppose des loyers que beaucoup considèrent comme de l’argent perdu.

Acheter un bien immobilier à 20 ans, c’est possible ?

A 20 ans, il est courant de prendre conscience de la valeur de l’argent et d’un bien immobilier. Tous les jeunes ne font pas de longues études et quelle que soit la formation, un travail en CDI depuis plus d’un an et des ressources stables permettent d’espérer convaincre une banque d’accorder un prêt immobilier. Dans les faits, est-ce aussi simple ?

La jeunesse est incontestablement un point fort dans la mesure où le prêt sera normalement remboursé avant que la notion de risque liée à l’âge s’installe.

Selon les critères du crédit, est considérée comme jeune, toute personne qui a moins de 35 ans ou encore qui fait sa première acquisition.

Pourtant, il en faut plus pour convaincre une banque, car elle veut ; quel que soit l’âge du demandeur, être remboursée en y ajoutant des intérêts. Il faudra donc montrer patte blanche au niveau de sa situation financière, mais aussi son comportement vis-à-vis de l’argent doit être irréprochable.

Il est également recommandé d’avoir un apport personnel, pour consolider la demande de prêt. Mûrir son projet et prendre le temps d’épargner pour constituer cette somme est souvent très bien vu par la banque qui aura plus tendance, alors à accorder sa confiance. Il existe pourtant des banques qui accordent des prêts sans apport financier de la part du futur propriétaire.

Comment trouver la meilleure offre de crédit immobilier quand on a vingt ans ?

Les banques ne fonctionnent pas toutes de la même manière. A cet égard, elles peuvent considérer un jeune homme ou une jeune femme de 20 ans comme trop inexpérimenté(e).

Au contraire, d’autres établissements les verront comme des personnes à profil évolutif. Elles seront donc contentes d’accueillir un nouveau client qui, peut-être, souscrira d’autres produits financiers, au fur et à mesure de sa progression professionnelle et sociale.

C’est justement parce qu’elles sont différentes qu’il est important de faire un comparatif entre les différentes offres. Le taux d’intérêt est bien entendu important, mais aussi l’assurance emprunteur.

Cette assurance prend en considération l’âge du demandeur et sa santé. A 20 ans, ces deux points normalement ne doivent pas poser problème. Mais le fait que le jeune fume, par exemple, peut être considéré comme un facteur de risque.

Cela sera également le cas pour une activité physique extrême pratiquée pendant les loisirs. La profession du jeune peut également être vue comme trop à risque. Le fait d’exercer en tant que pompier par exemple ou encore policier n’en sont que quelques exemples.

Une personne qui a 20 ans et souhaite devenir propriétaire a tout intérêt à se faire accompagner par un courtier en crédit immobilier pendant tout le processus. Ce professionnel sera de bon conseil pour l’aider à trouver la meilleure offre du marché mais aussi voir quel type de prêt est le plus adapté, en fonction de son projet.

Ajouter un commentaire